X100F

Pour tester le nouveau X100F, j'ai choisi de me rendre dans l'usine Ferropem, située en Isère, qui transforme la silice en silicium. J'ai donc pu éprouver ce boîtier dans des conditions de travail difficiles, avec des écarts de lumière importants et par une chaleur très élevée. Habitué à travailler en RAW, j’ai été très agréablement surpris de la qualité exceptionnelle des fichiers JPEG, tant dans le rendu des couleurs que dans les détails entre les hautes et les basses lumières. Le capteur de 24 millions de pixels - équivalent à celui du X-Pro2 -, l'arrivée du mini joystick pour une plus grande rapidité de mise au point ou encore la bague vitesse/ISO, caractérisent cet appareil toujours aussi compact. Ce sont autant d'atouts pour un boîtier qui m'accompagnera dans tous mes prochains reportages. Bravo FUJIFILM pour ce travail qui facilite le nôtre ! Merci à Franck Traversaz, directeur de l'usine Ferropem, ainsi qu'à tous les employés pour leur accueil.

X-Pro2

Ce nouveau boîtier X-Pro2 offre de nouvelles fonctions et caractéristiques qui me confortent dans mon choix d'utilisation exclusive du matériel Fujifilm quelles que soient les situations de reportages. Un Autofocus plus rapide, de nouvelles fonctions comme un accès direct à la sensibilité ISO sur le capot, un joystick de sélection de la zone de mise au point et un nouveau bouton dédié à la photométrie. Tout est fait pour simplifier l'accès direct à ces fonctions et pour un gain de temps sur le terrain lorsque les situations changent. Sa conception « Tout Temps » m’a permis de l’utiliser sous la pluie sans aucun problème. Son nouveau capteur délivre des photos d'un piqué et d'une qualité de colorimétrie qui n'ont plus rien à envier aux boîtiers Reflex Pro même en très haute sensibilité.